Secteur pastoral de Palaiseau
Présentation
du Secteur
Actualité
Célébrer
Sacrements

Vivre sa foi

Mouvements
et Services
Formation
Site Vitrail
Liens

 

Projet Pastoral de Secteur 2014 - 2017

 

Le secteur pastoral de Palaiseau fait partie du vicariat nord du diocèse d’Evry. Il s’étend sur 7 communes : Bièvres, Igny, Palaiseau, Vauhallan, Villebon, Villejust. Il comprend de nombreuses zones d’activités industrielles, commerciales, de recherche scientifique et de formations (grandes écoles, universités). En son centre, s’étend une partie du Plateau de Saclay, immense plateau fertile qui intègre petit à petit le projet d’aménagement gouvernemental « Etablissement-public-Paris- Saclay ». Déjà de nombreuses constructions nouvelles sortent de terre. Le secteur doit tenir compte des nombreux habitants qui vont arriver.

Au cours de ces dernières années, notre secteur s’est construit autour d’un projet pastoral qu’il faut revoir, réécrire. N’oublions pas que dans notre diocèse le secteur est la cellule pastorale de base, le lieu où nous mettons en commun nos richesses limitées pour le bien de tous.
« Le secteur est essentiellement un lieu de relations, d’échanges et de partages entre les communautés des paroisses… et des mouvements.
C’est un lieu d’apprentissage de la communion : cette communion, qui fédère les différentes paroisses et mouvements, permet à chacun de ne pas s’enfermer sur son clocher.
C’est un lieu de proposition et de créativité, qui doit aider chacun à agir comme s’il fallait toujours recommencer à faire naître l’Église
………….un lieu où, par la formation, les débats, la rencontre on aborde les grandes questions qui traversent notre société
C’est un lieu où l’action caritative peut s’organiser et agir sur les causes des pauvretés.
C’est un lieu qui doit veiller à la visibilité de l’Église dans l’ensemble du territoire. »*

Nous espérons que le projet pastoral proposé ici contribuera à prolonger l’évolution déjà commencée et tant désirée des mentalités.

Pour élaborer le 1er projet, une consultation avait été organisée en 2009. Trois priorités pastorales : « Vie spirituelle », « Catéchèse pour tous » et « Attention aux familles » s’étaient imposées comme prioritaires. A la suite des actions menées pour « Diaconia 2013 », nous avons rajouté un paragraphe sur le « service du frère » devenu une attention particulière du secteur

(*) Extrait du compte rendu de la visite pastorale faite par  Mgr Michel Dubost, évêque d’Évry – Corbeil-Essonnes en octobre 2013 sur notre secteur

 

I Nourir notre vie spirituelle

Constats

Le manque d’une initiation à la vie spirituelle se fait sentir pour un grand nombre.
Cette pauvreté s’observe même parfois chez les plus « engagés ".
Toutefois la soif de vie spirituelle est réelle.
D’autres veulent féconder leur foi par une vie spirituelle solide et régulièrement nourrie.
De nombreuses propositions existent, mais il faut les faire connaître.

Convictions

La vie spirituelle est fondamentale pour tout homme, à fortiori pour tout chrétien.
Elle féconde nos activités pastorales.
Elle constitue une force et un lieu de ressourcement pour nous tous.
Plus on est engagé dans les services d’Eglise, plus on a besoin de vie spirituelle.
Elle nous permet d’allier foi et vie, foi et actes, engagement et désappropriation.

Propositions

1) Proposer des journées de haltes spirituelles (récollections) ouvertes à tous
2) Communiquer et faire connaître régulièrement les propositions de rencontres spirituelles faites dans les différentes paroisses et par le diocèse
3) Appeler les mouvements et les groupes de vie spirituelle à être acteurs dans la pastorale du secteur.
4) Être attentif et favoriser toute forme de spiritualité susceptible de faire grandir la foi des paroissiens
5) Proposer, de temps en temps, dans le journal de secteur, quelques lectures spirituelles nourrissantes.

 

II. Catéchèse pour tous

Constats

Les demandes de formation sont nombreuses.
Les paroissiens se rendent compte qu’ils ne sont pas suffisamment formés et catéchisés.
Ils ne connaissent pas assez les richesses de leurs racines et traditions chrétiennes.

Convictions

Quand on rend un service dans l’Eglise, la nécessité de la formation se fait sentir.
Le fait d‘être formé favorise l’ouverture et la joie communicative, car cela donne plus de compétence, d’aisance et d’épanouissement dans le service.

Propositions

1) Communiquer et faire connaître régulièrement les formations et les débats qui existent dans le secteur et le diocèse.
2) Susciter et encourager des groupes de lectures autour de livres fondamentaux pour notre foi (encyclique, exhortation, texte de la conférence épiscopale, livres de théologie ou de spiritualité …).
3) Soutenir les services en leur proposant les formations qui leurs sont nécessaires
4) Organiser périodiquement des journées « temps forts » du genre « dimanche autrement »
5) Proposer des formations bibliques (ex : les épitres de st Paul)

 

III. Attention à l’égard des familles

Constats

Certaines de nos paroisses connaissent, fort heureusement, une fréquentation assez élevée des jeunes ménages.
L’éveil à la foi, la catéchèse et la liturgie de la parole pour les enfants sont portés essentiellement par certains d’entre eux. Mais on souhaite qu'ils s'impliquent davantage dans d'autres services

Convictions

Soutenir les familles est une des priorités du diocèse.
Le couple et a famille sont la première cellule de l'Église.
Se soucier des jeunes ménages est une autre manière de préparer l’avenir de l'Église. Ils sont les bâtisseurs de l'Église d’aujourd’hui et de demain.
L'amour profond d'un couple dans la durée n'est possible que dans l'adaptation permanente de chacun des conjoints grâce à un échange sur les plans humains et spirituels.

Propositions

1) Soutenir leurs engagements dans la liturgie de la parole pour enfants, l’éveil à la foi, la catéchèse, l’aumônerie, …
2) Proposer aux couples des formations ponctuelles qui les aident dans leur maturité humaine et spirituelle, en les informant des sessions et rencontres organisés par les mouvements spécifiques : CLER, Equipe NDame, Focolari, Amour et Vérité, Alpha couple, Vivre et Aimer
3) Impliquer les jeunes « retraités » et les anciens, qui sont des rocs et des témoins de l'Église d’aujourd’hui ; ils pourront ainsi venir en aide aux jeunes ménages en leur transmettant leur témoignage, leurs savoirs faire dans les services d'Église.
4) Proposer une solution d’accueil pour les jeunes enfants pendant les célébrations.

 

IV. Service du frère

Constats

Précarité, misère, solitude, exclusion sont des réalités de plus en plus prégnantes dans nos communes, nos quartiers, nos milieux de vie.
Face à ces réalités, outre l'intervention de l'État, l'entraide est souvent prise en charge par des associations ou mouvements spécialisés et organisés qui accueillent et soulagent ces détresses. De nombreux chrétiens y sont d'ailleurs engagés.

Convictions

La démarche ''Diaconia 2013 '' a permis à nos communautés paroissiales de mettre l'accent sur le service du frère qui doit être au centre et au cœur de toute vie chrétienne.
Des actions ont été menées et accueillies avec un certain succès dans nos paroisses et un frémissement pour plus de fraternité se fait sentir.
Il ne faut pas s'en contenter, mais poursuivre ce qui s'est mis en route...

Propositions

1) Donner une place plus importante à la solidarité dans nos célébrations en favorisant l’accès par le covoiturage.
2) Inviter les baptisés engagés dans la solidarité à animer des messes périodiquement, en lien avec les équipes liturgiques.
3) Soutenir et encourager les initiatives des paroisses pour plus de fraternité et de convivialité.
4) Appeler régulièrement les acteurs de la solidarité à témoigner dans l'Echo De Nos Clochers.

 

V. Conclusions

Ce projet entrera en vigueur à partir du 1er dimanche de carême, le 9 mars 2014. Compte tenu de l’évolution rapide de la société, il couvrira la durée de 3 ans. Il devra être évalué chaque année par l’Équipe Pastorale de Secteur, par le Conseil Pastoral de Secteur et par les Équipes Animatrices.
Ce projet n’est pas figé : il pourra, à la lumière de l’évolution des événements et des mutations culturelles et ecclésiales, être amendé ou modifié. Sa mise en œuvre requiert le concours de tous.

Télécharger le Projet Pastoral au format PDF